Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Une anthologie célèbre les poètes de l’après-Duvalier sur Radio Nova

12/10/2015

Poésie chérie (en Haïti)

Une anthologie célèbre les poètes de l’après-Duvalier

LUNDI 12 OCTOBRE

« Port-au-Prince avale des pierres / à ne pouvoir en réchapper (…) Je vais être obligé de faire la cour à d’autres villes du bord de mer. » Epuisée par une succession d’« espoirs trompés » sur le plan politique, bouleversée par le terrible séisme de 2010, Haïti chante toujours. En témoigne une anthologie de poésie créole récemment publiée aux éditions Actes Sud, symptomatique d’une parole libérée dans l’après-Duvalier, dans laquelle les auteurs évoquent leurs raisons nobles et solaires de « demeurer ici », sans oublier de regarder trimer « une ribambelle d’enfants raplapla le plus à l’œil la gueule pendante », ni de nous renverser en seulement deux vers : « Tu m’as quitté pour un tremblement de terre / plus viril que moi. »

4 poèmes seront disséminés dans l’émission de ce soir, parmi des passages du Chercheur d’Absolu de Théodore Monod, l’un des plus grands spécialistes du désert, qui rappelle l’importance du silence où l’étrange manie de l’homme à vouloir « se retrancher du cosmos ». Il y aura aussi une incitation statistique à ne pas faire d’enfants grâce à la psychanalyste Corinne Maier, mais si vous souhaitez vous y mettre dans les deux prochaines heures, libres à vous les chéris.

A découvrir ici.



Partager