Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Une quinzaine d’organisations vont marcher pour la dignité des Haïtiens

17/07/2014

Haïti-RD :

Une quinzaine d’organisations vont marcher pour la dignité des Haïtiens

vendredi 17 juillet 2015

P-au-P, 16 juil. 2015 [AlterPresse] --- Des organisations de la société civile haïtienne prévoient de marcher le 21 juillet prochain pour dénoncer le processus de rapatriement des Haïtiens de la République Dominicaine et de déportation de Dominicains vers Haïti.

L’initiative est lancée par le Collectif 4 décembre, rejoint par les autres organisations, dont le Groupe d’appui aux rapatriés et refugiés (Garr), le réseau national de défense des droits humains (Rnddh), la Solidarité des femmes haïtiennes (Sofa) et le Centre œcuménique des droits humains.

L’initiative est réalisée sous le label de « marche pour la dignité » et projette d’appeler les responsables à tous les niveaux à agir pour redorer la dignité haïtienne

L’idée est de « dénoncer », le processus de rapatriement et de déportation vers le territoire haïtien dans des conditions inhumaines.

« Qu’on cesse de recevoir ces gifles ! », s’exclame Jean Robert Argant, coordonnateur du Collectif 4 décembre joint par AlterPresse.

Les initiateurs du mouvement visent à appeler les Haïtiens à réagir face à cette attitude des Dominicains de refouler les immigrants haïtiens et d’expulser des dominicains dénationalisés par un arrêt de la cour constitutionnelle dominicaine, daté du 23 septembre 2013.

Cette décision de justice enlève la citoyenneté à tout Dominicain né sur le sol de ce pays à partir de 1929. Le Collectif estime nécessaire de boycotter les produits dominicains.

Un boycott difficile car le pays ne produit pas assez pour répondre aux besoins des citoyens. Dans ce contexte, le Collectif 4 décembre, croit que « la production nationale est la voie à suivre » et que les Haïtiennes et Haïtiens doivent y chercher la solution.

La marche partira du Champs-de-Mars, au centre de la capitale, et se terminera devant le bureau du premier ministre Evans Paul, au bas de la ville, pour porter le message de l’action pour la restauration de la dignité des Haïtiens et du pays tout entier.

Le Collectif 4 décembre juge important d’entreprendre des démarches économiques susceptibles de favoriser la création d’emplois.

Il déplore la faiblesse des institutions haïtiennes, « défaillantes » et souhaite que les Haïtiens commencent à croire en la création d’entreprises. [srh kft gp apr 16/07/2017 14 :15]

LIRE LE COMMUNIQUE POUR LA MARCHE DE LA DIGNITE



Partager