Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Plus de 60 ans d'archives hors de contrôle

12/12/2013

Haïti a perdu le contrôle de ses 60 dernières années d'archives publiques

PORT-AU-PRINCE, 11 déc 2013 (AFP) - 11.12.2013 17:21

Paru sur TV5 MONDE

Les 60 dernières années d'archives publiques d'Haïti sont endommagées voire perdues en grande partie à cause du séisme de janvier 2010 qui a ravagé le pays, a alerté mercredi le directeur des Archives nationales.

Après le séisme, "il n'y a pas eu d'inventaire, on ne peut pas savoir ce qu'on a perdu, mais je peux dire qu'il y a eu des pertes énormes", a fait remarquer Jean Wilfrid Bertrand, à l'occasion de la semaine internationale des archives francophones hébergée jusqu'au 13 décembre par Haïti.

Le tremblement de terre qui a tué plus de 200.000 personnes a détruit les principaux bâtiments publics dont les Archives nationales. De nombreux ministères et le palais présidentiel ont été complètement rasés.

"Plus de 60 ans d'archives sont hors de contrôle", a expliqué Jean-Wilfrid Bertrand à l'AFP. "Avec le séisme, la situation s'est aggravée: il faut sauver les 60 années d'archives contemporaines d'Haïti", a-t-il insisté.

Les documents qui ont disparu concernent notamment les registres de l'état civil et les documents administratifs délivrés par la présidence, les ministères, le parlement ainsi que par les départements et municipalités.

Le vice-président de l'Association des archivistes francophones Hervé Lemoine a également déploré les mauvaises conditions dans lesquelles les documents publics haïtiens étaient conservés.

"Il y a un double danger sur les archives haïtiennes: il n'y avait pas de versements systématiques des archives produites par tous les ministères aux archives nationales, et les conditions de conservation sont catastrophiques", a-t-il déclaré.

Après le séisme, l'Association des archivistes francophones avait envoyé des techniciens en urgence en Haïti pour aider les Archives nationales à reconstruire le système qui avait été "très éprouvé".

"Aujourd'hui, le premier conseil qu'on donne c'est d'organiser des missions au sein de chaque ministère de façon à s'assurer que le transfert des archives se fait à flux continu", indique Hervé Lemoine.

"C'était important que cette rencontre ait lieu cette année en Haïti parce que le gouvernement a souhaité intégrer la gestion de l'information et des archives dans les éléments de modernisation de l'action publique", ajoute le technicien français.

Fondées le 20 août 1860 sous le gouvernement du président Fabre Nicolas Geffrard, les Archives nationales haïtiennes sont une des plus anciennes institutions du pays, font-elles valoir sur leur site.

© 2013 AFP
 



Partager