Adhérents
devenez adhérent
Recherche

Contrat sur la tête d’un journaliste de radio sur fond de tensions politiques

23/10/2013

Reporters sans frontières

Communiqué de presse
23 octobre 2013
HAÏTI


Contrat sur la tête d’un journaliste de radio sur fond de tensions politiques

Reporters sans frontières exprime sa vive préoccupation face aux menaces visant le journaliste Jean Monard Métellus, de la station Caraïbes FM, depuis le 17 octobre 2013 à Port-au-Prince.

“Nous prenons acte des déclarations du ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Jean Renel Sanon, qui a assuré publiquement que Jean Monard Métellus recevrait une protection de la part de l’État. Un tel dispositif doit se concrétiser rapidement en même temps qu’une enquête sur l’origine des menaces”, déclare Reporters sans frontières.

“Nous mettons néanmoins en garde contre toute instrumentalisation de cette affaire à des fins de règlements de comptes entre différents cercles de pouvoir, alors que la polarisation politique tend à nouveau à s’accentuer. Le plan d’attentat présumé ourdi contre Jean Monard Métellus a donné lieu à des accusations dont nous avons eu connaissance et qui ne sauraient être proférées à la légère. Seules la protection du journaliste et l’enquête à suivre doivent primer”, ajoute l’organisation.

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique a publié une note, le 19 octobre dernier, annonçant qu’il détenait de source sûre des informations concernant la mise à prix de la tête du journaliste et son exécution prochaine par deux motards pour la somme de 10 000 dollars. Depuis cette annonce, Jean Monard Métellus assure n’avoir jamais été contacté par les autorités.



Partager